You are currently viewing Comment dessiner des cheveux lisses en 3 étapes simples

Comment dessiner des cheveux lisses en 3 étapes simples

Entre tout les types de cheveux existant, et selon tes goûts, il faut s’adapter. Pour moi, les cheveux lisses font partie des coiffures les plus faciles à dessiner avec les cheveux crépus. Au lieu de faire des boucles partant dans tous les sens (pour cheveux de nature bouclés), il suffit de représenter des traits droits, avec quelques reflets. La précision est donc moindre et nous pouvons réduire au maximum le nombre de mèches. (à part pour les cheveux courts « à la garçonne », qui sont, je trouve, plus complexes).

Nous allons donc ici nous concentrer sur les cheveux de nature lisse, et comment les dessiner en 3 étapes simples.

3 étapes à respecter pour dessiner n’importe quel style de coiffure : 1er étape - La forme en gros

Les personnes débutantes auront tendance à vouloir s’attaquer aux détails et dessiner un par un les cheveux. Mais pour n’importe quel type de coiffure, quand l’on commence à dessiner, il est plus judicieux de définir, de manière globale, la forme de notre future chevelure. 

Les cheveux sont plutôt souples et peuvent aller du très fluide au très compact. Ils suivent donc en premier lieu la forme de la tête.

On commence par définir la forme. L’emplacement, (ou pas), de la raie. Les plus grosses mèches qui vont accentuer la forme de nos cheveux et la manière dont ils vont descendre sur le front et encadrer le visage.

D’abord la tête :

D’abord, on trace la forme de la tête. À priori, s’il y a des cheveux, la tête suit !

La structure de l’emplacement des cheveux à généralement cette forme là sur le crâne (en jaune sur l’image).
Évite de la placer trop bas ou trop haut. Même si l’on à tous des fronts de taille plus ou moins différentes, les cheveux commencent généralement au milieu entre le haut du crâne et les yeux.
Comme montré sur l’image juste en dessous. Les yeux eux se trouvent environ au milieu de la tête environ.

( Ceci dit, nous ne voyons le début des cheveux sur le crâne que sur des coiffures courtes, ou quand les cheveux sont tirés en arrière. Sur cheveux longs et détachés, le début des racines à tendance à être caché par les mèches de cheveux ).

Puis la forme de la coiffure :

Une fois qu’on a fait la tête, on peut tracer la forme globale de la coiffure. Cela nous permet de donner une première intention et de savoir tout de suite où l’on va. 

Comme je le dis souvent, l’observation est extrêmement importante en dessin. Je vais donc utiliser des modèles photos pour que l’on puisse analyser à partir du réel.
 Ici notre modèle à une frange ainsi que des cheveux lisse légèrement ondulés :

Et les mèches à l’intérieur :

Puis on définit à peu près les plus grosses mèches de cheveux que l’on repère dans la coiffure. Cela nous permettra d’avoir des blocs définis sur lesquels nous allons pouvoir travailler.
Encore une fois, pour bien dessiner des cheveux, il faut d’abord
simplifier :

Pour ce deuxième modèle où les cheveux sont très droits, c’est encore plus facile !

On dessine une forme très droite (ou avec une légère ondulation si l’on souhaite donner plus de volume à la coiffure)

Puis on définit 2 ou 3 blocs de mèches.

Plus tu feras la forme des cheveux proches de la tête, plus les cheveux paraîtront raides et fins.

Maintenant qu’on a fait ça, on passe à l’étape 2 !

2éme étape – Détails et placements des ombres et lumières

On a découpé la forme générale en plusieurs blocs, ces blocs sont les mèches globales de notre coiffure. Les tracer permet de comprendre où l’on veut en venir dans l’apparence de la coiffure.

Créer des volumes avec les blocs de mèches :

On peut donc commencer à travailler sur chacun de ces blocs en créant des volumes à l’aide des ombres. 

Pour cela, trace des traits fins aux extrémités des mèches, sans trop appuyer sur ton crayon. Fais de nombreux traits aux extrémités et allège au fur et à mesure que tu arrive au milieu de la mèche.
Cela va permettre de créer ce volume et de suggérer la direction des cheveux. Essaye de placer les traits de manière aléatoire pour que cela reste naturel.

Il faut toujours tracer des lignes différentes les unes des autres, avec des épaisseurs et des tailles différentes. Pour t’aider, sois très léger sur ton appui de crayon et fais plusieurs à-coups successifs.

Remplis les blocs de mèches avec des petits traits qui vont suivre la forme de la mèche.
Cela donnera un effet de volume et permettra de suggérer d’autres petites mèches à l’intérieur :

Ne trace surtout pas les lignes lentement une par une, cela ne fera pas naturel et te prendra trop de temps. Il faut que cela soit rapide et rythmé !

Tu peux aller plus ou moins loin dans les détails, en fonction du rendu et du style que tu souhaite avoir. Plus tu ira dans les détails, plus ton rendu sera réaliste. A l’inverse, avec moins de détails, tu aura plutôt un rendu stylisé :

Attention à toujours tracer ces traits en suivant la direction de la mèche. Si elle est droite, fais des traits droits, mais si elle a des courbures, alors suis les courbures.

Les reflets :

Définis également une source lumineuse, pour comprendre où placer les ombres et les reflets. La plupart du temps, la lumière venant d’en haut, nous plaçons les ombres dans les creux et laissons le plus possible les endroits bombés avec des reflets :

On pose et accentue, en fonction de la lumière et de la coiffure, des ombres à certains endroits.

Le but est de toujours suivre le mouvement et la forme globale que nous avons définis au préalable.

Jouer avec les valeurs :

Essaye de voir les mèches de cheveux comme des rubans, fluides et souples (pour les cheveux caucasiens tout du moins, c’est encore différent pour les cheveux crépus/frisée). 

Et n’hésite pas à jouer avec les valeurs. Cela permettra de structurer les mèches. Tu remarquera que sur la modèle, certaines mèches de cheveux sont en dessous d’autres. Tu peux donc accentuez l’ombre sur ces parties pour qu’on puisse comprendre qu’il y a une hiérarchisation. Cela donnera plus de profondeur à la coiffure.

Pour bien dessiner des cheveux, il ne faut pas négliger les ombres et les variations de valeurs !

Par exemple, sur l’image du bas, j’ai isolé une mèche qui se trouve sous les autres mèches. Son début est donc plus foncé, car elle reçoit beaucoup moins de lumière.

Également, les parties qui se trouvent près du cou, tout en bas, ne reçoivent généralement pas ou peu de lumière, car elles sont recouvertes par la coiffure. Tu peux donc les foncer.
Cela sera le cas pour pratiquement tous les styles de coiffure :

Suggérer des mèches dans les mèches :

Encore une fois, n’hésite pas à être aléatoire dans la longueur et dans les variations de valeur des traits. Si tu en fais certains plus longs sur la mèche et plus foncé, cela pourrait suggérées une autre mèche dans la mèche, et rendre le tout beaucoup plus naturel !

Comme on peut le voir ici, j’ai rajouté quelques traits un peu plus longs et un peu plus marqués que les autres pour suggérées d’autres petites mèches moins définis mais tout de même présente dans la coiffure.
Donc n’hésite pas à jouer avec ton stylo et à varier la longueur et l’épaisseur des traits !

Pareil pour la deuxième modèle, on réfléchit d’où provient la lumière pour placer l’ensemble de nos ombres. 

Les cheveux lisses forment souvent (comme les cheveux crépus) une seule mèche à eux seuls. Donc nous ne sommes pas obligés de trop détailler, au contraire des cheveux bouclés ou même un peu plus ondulés comme notre première modèle.

Par contre, à l’instar de l’afro, les cheveux lisses ont tendance à renvoyer plus de reflets. Notamment quand il sont souple et hydraté. (et cet article se transforme en conseils capillaires.. 😆)

On garde le même principe des bosses dans la lumière et les creux dans l’ombre et on n’hésite pas à suggérées des mèches plus petites dans les grosses mèches, à l’aide des petits traits :

On peut également, comme dit plus haut, moins rentrer dans les détails et faire moins de traits en fonction du rendu que l’on veut avoir.
Tu peux toujours rajouter de la couleur avec différentes teintes de valeurs par la suite, tant que tu as réussi à suggérées quelques petites mèches dans la coiffure. 

3éme étape – Détails plus précis

Et enfin, on passe aux détails !
On peut se permettre de rajouter quelques mèches folles, des cheveux qui dépassent pour un côté plus naturel, et on renforce le contraste en forçant encore plus certaines zones :

Pareil pour cet exemple, on ajoute les détails de quelques cheveux qui se détachent de l’ensemble de la coiffure et éventuellement quelques reflets.

Tu peux pousser les détails plus ou moins loin en fonction du rendu que tu souhaite donner. Mais n’oublie jamais de garder une vue d’ensemble pour éviter de t’attarder à trop détailler certains endroits alors qu’ils ne vont pas avec le reste de la chevelure.

Parenthèse : cela vaut aussi pour le reste de ton personnage. Si tu détaille à fond les cheveux alors tu voudras sûrement détailler également tout le reste. Visage, vêtement etc… Cela risque sinon de générer un contraste incohérent. Nous ne nous concentrons que sur les cheveux ici. Mais garde en tête que ces principes sont valables pour tous les dessins. (personnage, animaux etc..)

A chaque fois que tu attaque une coiffure en dessin, suis toujours ces trois étapes vues plus haut.

Les coiffures diverses avec des cheveux lisses :

Au nivaux des coiffures, pour les cheveux lisses, tu as l’embarras du choix ! 

N’hésite pas à prendre des modèles photos et à t’entrainer a dessiner différentes coiffures. Queue de cheval haute ou basse, chignon, tresse, demi-queue, carré plongeant… Fais-toi plaisir ! Plus tu en fera, plus tu sera habile et l’inspiration viendra facilement quand tu dessinera des personnages d’imagination.

J’espère que cet article t’aura plu et t’aura permis de comprendre comment dessiner des cheveux lisses. Dis moi ce que tu en as pensé en commentaire !

À bientôt l’artiste ! 😉

Cet article a 2 commentaires

  1. Toussaint F

    Vraiment super intéressant ! Ça donne trop envie de se remettre au dessin…
    Fanfan

    1. Caroline

      Contente que l’article t’ai plu ! J’ai hâte de voir tes prochains dessins hehe 😉

Laisser un commentaire