You are currently viewing Le meilleur secret pour apprendre à dessiner des animaux

Le meilleur secret pour apprendre à dessiner des animaux

On les adore, les animaux, mais quand il s’agit de les dessiner, c’est  une autre paire de manches !

Mais pas d’inquiétude, si tu es passionné·e par le monde animal et que tu souhaites pouvoir capturer sa beauté à travers le dessin, cet article est fait pour toi !

Je vais te révéler mon secret pour réussir à dessiner toutes sortes d’animaux et les bases à connaître et à étudier.
Parce que savoir dessiner un chien, c’est bien, mais savoir dessiner un chien, un chat, un dauphin et un tigre, tout ça sur la même feuille, c’est encore mieux ! L’arche de Noé ne se limite pas qu’à un seul animal.

Comprendre les bases avec les familles animales

Avant de plonger tête baissée dans le dessin animalier, commençons d’abord par faire le tour des grandes familles d’animaux.

Te familiariser avec les grandes familles te permettra de dessiner plus facilement différentes espèces. Cela te servira pour ton apprentissage du dessin animal.

Il y a 3 principales familles qui sont : 

Les vertébrés (dont nous faisons partis). Cette famille possède un squelette interne et contient : 

  • Les mammifères (comme les chats, chiens, humains, singes ou vaches…)
  • Les oiseaux (aigles, rouge-gorge, pingouins…)
  • Les reptiles (serpents, iguanes, tortues…)
  • Et les poissons (saumon, requins, sardines…)
dessiner des animaux en connaissant la famille des vertébrés

Les arthropodes, qui eux contiennent un squelette externe : 

  • Avec les insectes (abeilles, mouches, scarabés…)
  • Les crustacés (crabes, crevettes, langoustes…)
  • Et les arachnides (araignées, scorpions et tout autres bestioles à 8 pattes !)

Puis nous avons le reste avec tout ce qui est :

  • Mollusques (escargots, huîtres, pieuvres…)
  • Echinodermes (étoiles de mer, oursins…)
  • Annélides (vers de terre, sangsues…)

Et bien sûr il y a également des différences dans les sous-catégories des familles. Avec les carnivores et les herbivores par exemple.

Je ferais enfin un dernier tri avec les « sous-familles ». Chez les mammifères par exemple, nous avons les équidés, les canins, félins, rongeurs etc…

La clé pour dessiner des animaux : l'analyse

Maintenant que tu as conscience des grandes familles d’animaux, il faut retenir une chose : On ne peut pas dessiner quelque chose que l’on ne connaît pas. Et pour réussir à dessiner parfaitement quelque chose, il faut l’étudier au préalable.

Et là tu vas me dire “l’étudier ? Il faudrait que j’étudie chaque espèce d’animaux pour réussir à toutes les dessiner ? Mais ça va me prendre toute une vie !”.
Minute papillon, comme je l’ai dit plus haut, nous avons plusieurs grandes familles d’animaux. Ce qui veut dire, s’ ils font partie de la même famille, qu’ils sont similaires !

En effet, quand tu apprends l’anatomie humaine, tu étudies les os, les membres et les muscles. Tu sais donc que nous sommes constitués d’un crâne, d’une mâchoire, de côtes, d’une colonne vertébrale, bassin, bras etc…
Et bien c’est également le cas pour tous les autres animaux faisant partie de la famille des mammifères !
Avec des muscles et des os placés différemment certes. D’où l’intérêt d’étudier chaque « sous-famille » séparément (canins, félins, équidés etc..).

Exemple :
Si tu étudies l’anatomie d’un chat, tu seras capable de dessiner un tigre ou une panthère beaucoup plus facilement car les spécificités sont pratiquement les mêmes !
Ils font partis de la famille des carnivores, qui chassent et grimpent facilement.

Mais comment étudier ? 🤔 Que faut-il analyser et observer exactement ?

Pour bien étudier un animal en dessin, il y a certaines questions à se poser. Comme par exemple : 

  • Est-il carnivore, herbivore ou omnivore ? Certaines spécificités vont se retrouver chez la plupart des carnivores, pareil pour les herbivores.
  • Est-ce qu’il marche sur 2 ou 4 pattes ? 
  • Est-ce que ses yeux sont placés sur les côtés de son visage ou bien en face ?
  • Est-ce qu’il mâche et mastique sa nourriture (comme les vaches) ou est-ce qu’il avale vite d’un coup (comme les chats) ? Cette question permet d’avoir des indications sur son type de mâchoire et la forme de ses dents.
  • A t’il des aptitudes pour sauter, grimper ou courir ? Les morphologies sont très différentes selon les capacités de l’animal.
  • A quel autre animal ressemble t’il ?

Plus tu te poseras des questions sur les spécificités propres à l’animal que tu étudies, plus tu seras capable de l’analyser et de le reproduire de tête par la suite (ainsi que tout les animaux proche de lui).

Voyons quelques exemples avec : 

Un golden retriever, qui fait partie de la famille des canidés. On voit donc des similitudes avec les loups, les renards et d’autres races de chien.

Voyons quelques exemples d'étude animal avec :

 Un golden retriever, qui fait partie de la famille des canidés. On voit donc des similitudes avec les loups, les renards et d’autres races de chien.

apprendre à dessiner des animaux en étudiant et analysant chaque famille. ici un chien de la famille des canidés
Pour la famille des canidés, on remarque que la structure du squelette reste la même pour tous. Ce qui peut changer d'une race à une autre sont les poils, les oreilles, la corpulence ou encore la forme du museau...

Un cheval. Herbivore faisant partie de la famille des ruminants et plus spécifiquement des équidés (leur sabots ne sont pas fendus comme les autres). 
On peut voir de grandes ressemblances avec les vaches, les girafe et les lamas, qui sont des ruminants également.

apprendre à dessiner des animaux en étudiant et analysant chaque famille. ici un cheval de la famille des ruminants
Pour les ruminants, qui sont des herbivores, nous avons des similitudes comme : les sabots (de différentes formes selon l'espèce), les cils, (qui sont souvent longs), les genoux des pattes avant sont assez visible et les oreilles ont tendance à rester droites plutôt que tomber

Et enfin un poisson rouge, qui fait partie de la famille des poissons.
Son squelette est similaire a celui des dauphins, requins et baleines par exemple.

Pour les animaux marin type poisson, la structure du corps reste souvent la même avec un corps long sans bassin, des nageoires sur les côtés et sur la queue et des yeux qui se trouvent sur les côtés de la tête.

Donc dans l’ordre : 

  • Comprend la structure de base du corps
  • Puis note les spécificités de l’espèce !

En comprenant la structure de base commune à chaque famille, tu réussiras à dessiner chaque espèce beaucoup plus facilement !
Et surtout, n’hésite pas à prendre des notes ! 😉

Simplifier en décortiquant les formes

Après avoir vu comment aborder l’étude du dessin d’animaux, voyons maintenant comment dessiner plus facilement en simplifiant les formes.

Comme expliqué dans mon article sur les volumes, il faut savoir aborder le dessin avec des formes simples pour se faciliter la vie.

Si tu veux savoir tout dessiner plus facilement par la suite, garde ça en tête : sim-pli-fi-ca-tion !😄

Pour simplifier ton dessin, tu peux commencer par visualiser les grandes formes que tu repères.

Construis l’animal de manière logique au fur et à mesure de ton dessin, commence par la tête, puis le cou et le thorax etc.. Et décompose le en éléments simples. Essaye de visualiser tes formes en 3D.

apprend à dessiner des animaux en simplifiant les formes

Une fois que tu as les grandes formes, que tu as compris leurs volumes ainsi que la manière dont elles s’emboitent avec les articulations, analyse et dessine les spécificités anatomique relative à l’espèce que tu étudies. Comme vu plus haut, avec le squelette, les détails morphologiques et même l’anatomie des muscle si tu le peux.

Au début, tu tâtonneras et tu auras sûrement du mal à faire cet exercice. Mais au fur et à mesure, tu verras que cela deviendra de plus en plus facile !

Utiliser la multi-perspectives pour savoir dessiner des animaux sous tous les angles

Et bien sûr ça ne s’arrête pas là.
Pour vraiment réussir à maîtriser le dessin d’un animal, et si tu souhaites pouvoir le dessiner d’imagination par la suite, je te conseille de t’entraîner à le dessiner sous différents angles.

Une fois que tu as bien compris la structure et noté les spécificités propres à l’espèce que tu étudies, entraîne toi à le dessiner vue du haut, vus du bas, de côté ou de face.

Tu peux remplir ton carnet de croquis de diverses poses et étudier la position du squelette pour comprendre les mouvements.

Reste motivée et vas-y franco ! Ce ne sont pas des dessins finis que tu fais, mais des études pour t’entraîner. Donc fais des croquis rapides et accepte les échecs. C’est une partie du processus qui te permettra de progresser beaucoup plus vite ! 💯

Capturer le mouvement et la gestuelle pour bien dessiner des animaux

Une fois que tu as bien compris et étudié la structure de l’animal, tu peux aussi commencer à travailler le mouvement.

Les animaux sont rarement statiques, ils bougent sans arrêt. Travailler le mouvement et la gestuelle est une étape extrêmement importante pour des dessins fluides et vivants.

Donc observe et essaye de “ressentir” le mouvement de l’animal, sa façon de se mouvoir, spécifique à son espèce.
Tu verras que les animaux ont tendance à souvent suivre les mêmes logiques de poses. Que cela soit dans leur façon de s’assoir, de courir, de chasser etc…

Pour étudier la gestuelle des animaux, regarde des vidéos, des documentaires, ou visite des parcs animaliers. Si tu arrives à capturer l’essence d’un mouvement, tes dessins s’animeront ! ✨

Travailler les textures

Pour finir, nous avons les textures.
Je ne vais pas aborder la méthode pour les dessiner dans cet article, car cela requiert des techniques spécifiques que je te montrerai sûrement dans un autre article.

Mais sache que les principales textures à connaître et que tu trouveras partout sont : les poils, les plumes et les écailles.

Si tu souhaite faire du dessin réaliste, alors étudier à fond les textures te permettra de pousser le réalisme assez loin. Alors que dessiner quelques touffes de poils ou de plumes peut suffire pour un dessin plus “simple”, style cartoon.

Conclusion

Et voila pour mon article sur les bases en dessin d’animaux. J’espère qu’il t’aura plu et que tu auras appris des choses !

N’hésite pas à partager cet article et à me laisser un petit commentaire pour me donner ton avis ou me faire savoir quel animal tu aimes (ou tu aimerais) apprendre à dessiner. Je ferais peut-être un article sur une espèce en particulier ! 😉

Artistiquement,
Caroline.

Cet article a 6 commentaires

  1. Caroline

    Merci pour cet article trés bien expliqué ! Dessiner est un art et c’est souvent plus joli que les peintures, ce n’est que mon avis… J’aimerais apprendre à dessiner un éléphant 🙂

    1. Caroline

      Merci à toi pour ton retour 😄 J’ai tendance à préférer les dessins sur feuilles aux peintures également, mais les 2 sont très liés finalement

      J’adore les éléphants, ils font un peu partis de cette espèce « à part » dans le sens ou il y a très peu d’autres espèces qui leur ressemble (à part les mammouths), et leurs pattes sont assez différentes des autres mammifères. Mais ils sont très intéressant à étudier !
      Je te conseille de choisir plusieurs images d’éléphants et de l’étudier en passant par les différentes étapes que j’ai mentionné (anatomie, squelette, détails spécifiques, grandes formes..)
      J’espère que ces conseils pourront t’aider pour t’apprendre à en dessiner 😉

  2. Sébastien

    Oula ! Article intéressant mais alors je ne me vois pas dessiner des animaux comme ça à main levée. Bravo en tout cas pour cet article, et les dessins en illustrations sont magnifiques.

    1. Caroline

      Merci pour ton retour, c’est très gentil ! 😊 Au début ça peut faire peur effectivement, mais tu verras que plus tu le feras plus ce sera facile !

      Attention à toujours prendre des références par contre ! Aide toi d’images de différents animaux ainsi que des images de leurs anatomie (muscles, squelette etc..). Et reproduis les d’observation 🙂
      Dessiner comme ça sans support est très difficile et demande d’avoir déjà dessiné et étudier ton modèle.

      Au tout début, tu peux également prendre des images qui te plaisent, baisser leur opacité et re-dessiner par dessus (soit à la tablette graphique soit au crayon papier en imprimant les images) ! Re-dessine par dessus et profite en pour repérer les grandes formes de ton modèle.
      C’est un bon coup de pouce pour se débloquer avant de se lancer à main levée en dessin d’observation 😉

      Redis moi si tu as pu essayer cette méthode et si ça t’a aidé.
      Tu verras que c’est super gratifiant, une fois que tu auras appris à étudier et dessiner un chat par exemple, de voir que tu peux facilement dessiner un tigre, un guépard ou même un chien (la structure de leurs corps se ressemblent beaucoup) ✏️

  3. Jackie

    Le dessin, c’est tout un art, même si ça s’apprend. Je suis toujours admirative face aux personnes qui manient le crayon ou le pinceau avec efficacité.

  4. Florian

    Merci cet article ! La partie sur l’anatomie et les familles d’animaux me rappelle mes cours de bio ^^ C’est passionnant de voir le lien avec le dessin et à quel point c’est important de comprendre tout ça pour faire un dessin plus facilement et d’imagination. Même pour le dessin d’observation, ça facilite tellement les choses de bien comprendre l’anatomie d’un animal ! Tous ces conseils c’est bien motivant et ça donne envie d’essayer, merci ! 🙂

Laisser un commentaire