You are currently viewing S’améliorer en dessin grâce à une organisation quotidienne

S’améliorer en dessin grâce à une organisation quotidienne

Savoir dessiner, c’est bien, mais réussir à s’organiser pour prendre le temps de dessiner, c’est encore mieux !

Cela peut être un véritable défi de jongler entre créativité et productivité. Alors comment faire pour rester productif·ve et mettre en place des stratégies pour planifier ses sessions dessin de manière simple et efficace ? C’est ce que nous allons explorer dans cet article ! 

Le but est de réussir à gérer son temps pour intégrer le dessin et la créativité plus facilement dans son quotidien !

Et parce que même en dessin, l’organisation est importante, j’ai écrit cet article dans le cadre de l’événement inter-blogueur « Mes astuces pour se simplifier la vie et gagner du temps ». Organisé par Magdalena du blog archiminiorga.com

Son blog aborde donc le sujet de l’organisation et partage chaque semaine du contenu et des astuces pour alléger ta vie et la simplifier !

N’étant pas une pro de l’organisation, certains de ces articles m’ont beaucoup apporté ! Comme son article montrant comment faire une to-do liste de manière simple, claire et efficace. Ou encore son article expliquant pourquoi il faut être imparfait au lieu d’être parfait.

Si tu te sens facilement débordé·e et dépassé·e par le temps ou par la vie, va faire un tour sur son blog ! Ses articles pourront sûrement t’aider. 😊

L'importance de la planification et de la régularité :

Tout d’abord, je vais parler de la planification. Car sans planification, pas de dessin ! (et pas de bras pas de chocolat) 

On pourrait se dire que trop planifier est un frein à la spontanéité artistique et bloque l’élan créatif. Et pourtant, si on ne “s’oblige” pas à planifier des moments dessins dans son quotidien, on peut très vite se retrouver débordé·e par le train-train de la vie.

Alors on remet la séance de dessin à plus tard, se disant qu’on pourra toujours le faire demain… Et ainsi de suite ! On se retrouve donc vite confronté au manque de temps et à la baisse de la créativité.

Alors que si on planifie en amont notre session dessin, c’est un rdv qu’on se donne à soi-même. On ne raterait pas un rdv administratif ou un rdv chez le dentiste n’est-ce pas ?
Eh bien pour notre rdv dessin, c’est pareil ! 📆

Comment bien planifier :

Pour une bonne planification, je te conseille de faire un visu sur tes activités et obligations de la semaine. De prendre en compte également tes heures de sommeil, d’hygiène, de temps de route pour aller au travail etc…

Une fois que tu auras défini tout cela, tu sauras combien de temps il te reste, où sont tes moments de creux et où est-ce que tu peux caler ta session dessin.
Tu peux également remplacer certaines activités que tu trouves moins importantes. Comme la série Netflix du soir ou le temps à scroller sur les réseaux ! À toi de prioriser en fonction de tes objectifs. 😉 

Ensuite, dessine au moment de la journée où tu as le plus de créativité.
Nous avons tous et toutes notre propre horloge interne qui nous correspond !
Pour moi, j’ai remarqué que j’avais plus d’énergie le matin pour les tâches que je juge ennuyante. Comme l’administratif (😩) ou les tâches qui demandent un certain effort de concentration. Alors qu’en milieu d’après-midi, mon cerveau n’est plus bon à rien et préfère se mettre en stand-by pour rêver de-ci de-là. C’est là que j’ai le plus d’imagination et j’en profite donc pour faire les choses que je préfère et qui me demandent peu d’effort. Comme le dessin !

Donc apprends à te connaître et choisis le meilleur moment pour toi pour dessiner. Tu seras beaucoup plus efficace dans ces moments-là. 🔥

Définis des objectifs clairs :

Si tu as le projet de vraiment progresser en dessin, alors commence par définir des objectifs clairs et réalistes !

Si tu ne le fais pas, tu pourrais facilement divaguer devant ta feuille en ne sachant pas quoi travailler ni comment… Alors que si ton objectif est précis, (par exemple, tu veux pouvoir réussir à faire des portraits réalistes en couleurs d’ici un an), tu sauras sur quoi travailler, comment le travailler et à quelle fréquence.

La méthode SMART, que tu connais peut-être, t’aidera dans cette démarche !
Il faut en effet que tes objectifs soient Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporellement définis !

Voyons ça plus en détails :

Spécifique :

Tu dois avoir un objectif plus clair que “je veux réussir à bien dessiner”. Plus ton objectif sera clair, plus tu pourras répartir des sous-objectifs. Exemple : je veux réussir à faire des dessins de portraits, en couleur et en digital painting, avec un style similaire à “telle ou tel artiste”.

Mesurable :

Même si ce n’est pas forcément facile de s’auto-évaluer en dessin. Il faut que tu puisses juger de manière claire de ta progression. Si par exemple tu prends aujourd’hui 2 heures pour dessiner des bonhommes bâtons. Et que ton objectif c’est de réussir à faire des portraits réalistes en 30 min. Alors tu pourras facilement juger de ta progression en temps et en rendu.

Atteignable :

Pour qu’un projet soit atteignable, il faut que tu aies les moyens nécessaires en ta possession. Suffisamment de temps pour t’entraîner, le matériel adéquat, des cours ou tutoriels sur le sujet etc… Exemple : je veux progresser en digital painting. Mais je n’ai pas de tablette graphique à disposition et mes semaines sont tellement bondées que je ne pourrai accorder que 1h par mois à ma pratique… Ce sera un peu compliqué d’atteindre ton objectif dans ce cas-là.

Réaliste :

Pour qu’un projet soit réaliste, il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre ! Exemple : un objectif du style “je veux avoir le niveau de Michael ange en 2 semaines” est irréalisable. Et “je veux savoir dessiner une pomme d’observation d’ici 5 ans” est un peu exagéré… Alors que “je souhaite réussir à faire des portraits réalistes d’observation d’ici 1 an”, est beaucoup plus réaliste vu mon niveau actuel et mon emploi du temps !

Temporellement définis :

Et enfin, il faut savoir quand commence et termine l’objectif.
Si tu ne le fais pas, tu pourras facilement te retrouver à repousser encore et encore ton objectif. Exemple : dans un an, jour pour jour, je dois avoir atteint cet objectif. Et non pas « un jour peut-être… »

Voilà pour l’objectif SMART. Une fois ton objectif clairement défini, tu pourra te fixer des petits sous-objectifs en rapport avec le gros objectif ainsi que des petits défis au mois ou à la semaine !

Gère ton temps efficacement :

Et si on abordait la question difficile de la gestion du temps ? 

Pour te faciliter la vie en dessin, tu peux adopter quelques méthodes bien pratiques comme la méthode pomodoro par exemple.
Le but est de dessiner pendant 25 min puis de faire une pause de 5 min et ainsi de suite pendant 2 heures. Bien sûr, tu peux ajuster le temps de travail en fonction de toi ! Pour ma part, j’aime bien dessiner pendant au moins 1 heure minimum, puis je fais une pause de 15-10 min.

Cette méthode t’obligera à rester concentré et à prendre des pauses régulièrement. Tu seras donc plus efficace dans le temps !

Je te conseille également, quand tu commences ta session dessin, de couper ton portable et toute autre notifications. On peut perdre rapidement de précieuses minutes à scroller sur internet. Met toi dans ton coin dédié à la créa et ferme la porte à clé pour ne pas être dérangé !
Le temps à en effet tendance à courir plus vite que nous si on n’y prend pas garde…

Organise tes idées pour toujours avoir l'inspiration :

Pour te simplifier la vie et ne pas te retrouver en manque d’inspiration au pire moment, je te conseille de garder un carnet de croquis sur toi (ou une appli de prise de notes) et noter et/ou griffonner régulièrement les idées qui peuvent te venir dans la journée.

Cela t’évitera de perdre du temps à essayer de te souvenir de ce flash créatif que tu as eu la semaine dernière.

Cela peut-être un rêve étrange, une scène drôle dans la rue, une musique que tu as entendue dans un café ou même une phrase qui te trotte dans la tête ! Tout est sujet à la création. (renvoyer à mon article pour trouver l’inspiration)

Tu peux également t’organiser des petits moments dans la semaine pour aller sur des sites comme Pinterest ou Artstation et en profiter pour trouver l’inspiration et mettre de côté des images que tu souhaites travailler.
Si tu ne connais pas Pinterest (même si ça paraît improbable), va vite te créer un compte ! Tu peux créer des « tableaux » par thème et y enregistrer les images qui t’inspirent pour y revenir plus tard ! 👌

N'oublie pas de faire régulièrement le point :

Je te conseille également de faire régulièrement des rétrospections sur tes progrès pour pouvoir ajuster tes méthodes d’apprentissage au fur et à mesure de ta progression.

Une fois par mois par exemple, prends un petit temps pour jeter un œil sur ce que tu as accompli. Tu peux voir les choses qui ont bien fonctionné, les points où tu t’es amélioré et les choses qui ne marchent pas et qu’il faudrait réajuster.

Il ne faut pas hésiter à être flexible et à mettre à jour ses plans régulièrement. Cela peut-être de changer son emploi du temps si tu as remarqué que tu étais trop fatiguée à l’heure que tu t’étais fixé de base. De réduire ta session si tu t’étais mis trop d’heures par jour. Ou encore de revoir l’objectif à la baisse (ou à la hausse) selon comment tu as avancé !

Mais n’oublie pas de rester bienveillant·e avec toi-même et fais de ton mieux ! Dans tous les cas, tu avances petit à petit vers ton objectif.

Quelques conseils supplémentaires

Et voici quelques astuces et conseils en rab !

  • Utilise des minuteries durant tes sessions dessin.
  • Tu peux également te mettre des alarmes ou des rappels sur ton portable pour te souvenir de tes sessions.
  • Fais des pauses régulières pour éviter de t’épuiser.
  • Fais des petits défis de temps en temps avec toi-même ou avec des amis.
  • Ne te mets pas la pression, sache que tu progresses dans tous les cas et chaque coup de crayon te rapproche de ton but.
  • Partage tes dessins à te proches ou sur des groupes dédiés pour avoir des feedback d’autres personnes.

Intégrer ces stratégies dans ta pratique te permettra de gagner du temps et de progresser efficacement !

Tu auras compris que l’art est aussi une question de discipline et d’organisation. Mais une fois qu’on prend le rythme, planifier et gérer son temps n’est pas si compliqué et permet même de simplifier ta progression au final. L’important, c’est que tu trouves ton rythme et que tu t’amuses dans le process.

Et toi, as-tu des astuces pour rester créatif·ve et organisé·e ? Si oui partage les en commentaire ! 

Et je te dis à bientôt pour un prochain article 😉
Artistiquement
Caroline.

Cet article a 3 commentaires

  1. floriantanguy

    Merci pour cet article ! C’est vrai que l’organisation est super importante pour trouver du temps pour pratiquer, sinon le risque c’est de ne pas dessiner et de ne pas progresser du coup. Un que je vais essayer d’appliquer rapidement est de planifier mes sessions en leurs fixant un temps défini. J’ai aussi l’impression que pratiquer tous les jours à la même heure créé une sorte de routine qui fait que c’est plus facile de se mettre en « mode dessin » et donc d’être plus efficace pendant la session, je ne sais pas ce que tu en penses 🙂

    1. Caroline

      Super si il t’a plu ! Moi ça m’aide beaucoup de planifier et de mettre un temps pour être un peu plus rigoureuse 😊
      Je suis tout à fait d’accord avec toi sur la routine ! Je suis un peu moins carré là-dessus mais faire en sorte que la session dessin devienne une habitude, le soir juste avant le repas par exemple, notre cerveau comprend que c’est le moment « créativité » ! C’est l’occasion de modifier certaines habitudes moins intéressantes par celle-ci 😁 Merci pour ce partage en tout cas !

Laisser un commentaire